Le Uakari lodge, flottant sur les eaux de la réserve écologique de Mamiraua en Amazonie profonde, est un hôtel de jungle hors du commun.

Créée en 1996 dans le cadre de la convention Ramsar Wetland de préservation des milieux humides, la réserve Mamiraua est installée entre les rivières Solim, Japura et Auati-Parana. C’est une zone protégée de la forêt amazonienne, exceptionnelle et unique en son genre. Couvrant pas moins de 1.124.000 hectares de forêt tropicale de type Varzea, elle est la plus grande réserve de jungle en zone inondable du monde. Isolée à plusieurs centaines de kilomètres de Manaus, les variations d’une dizaine de mètres de la hauteur des eaux entre saison des pluies et saison sèche en font un lieu difficile d’accès mais idéal pour la prolifération de la vie sauvage. La réserve Mamiraua protège ainsi une des plus riches populations animales et végétales de notre planète, avec de nombreuses espèces endémiques et menacées. Ces particularités uniques, en font un emplacement idéal pour un lodge en Amazonie. Un séjour au Uakari lodge dans le cadre de votre voyage au Brésil sera un moment exclusif et privilégié offrant la possibilité de découvrir une Amazonie intacte.

 Dans le séjour au Uakari Floating Ecolodge
découvrez :
L’Amazonie profonde et sauvage
Une réserve naturelle riche en faune endémique
Un lodge unique et éthique flottant sur la rivière

Carte de localisation du Uakari lodge en Amazonie au Brésil.

Le forfait Uakari Lodge comprend :

  • Un transfert privé de l’aéroport à l’hôtel à Manaus
  • Une nuit en chambre double à de Manaus
  • Les transferts aller et retour en bateau entre Téfé et le Uakari Lodge
  • Un transfert privé vers l’aéroport de Manaus pour le vol vers Téfé (Vol non inclus)
  • Le séjour en pension complète (hors boissons) au lodge
  • Les excursions mentionnées dans le programme au lodge avec guide anglophone
  • La visite guidée de Manaus avec guide francophone

Uakari, partez à l’aventure en Amazonie profonde !

Le Uakari n’est pas un lodge standard car il est plus isolé que la plupart des autres. Très peu de voyageurs ont l’opportunité de partir à la découverte de ce Parc Naturel brésilien exceptionnel de par sa situation.

Rejoindre le Uacari lodge est déjà en soi un périple aux allures d’expédition. En effet, pour arriver au lodge, pas de route, les voies de circulation dans cette partie de l’Amazonie sont soit les rivières, soit les airs. Le trajet par avion nécessite entre les transferts et le vol une demi-journée et plonge dès le départ les voyageurs dans une ambiance d’aventure. En bateau, c’est une journée de trajet dans un navire rapide spécial qui met 12h à relier Manaus et Téfé. Nous ne recommandons pas ce moyen de transport qui prend du temps mais en cas de problème de vol, il peut se révéler utile et le trajet est somme toute assez confortable.

Le plus commode dans le cadre d’un voyage au Brésil à vocation touristique est donc de prendre un vol régulier sur un petit avion de ligne. Celui-ci décolle de Manaus afin de rejoindre la ville de Tefé, 522 kilomètres plus avant dans la forêt équatoriale. Il a lieu 2 fois par semaine, les lundis et vendredis. Les programmes du lodge sont donc calqués sur ces dates : il existe une offre de 4 jours du vendredi au lundi, une de 5 jours du lundi au vendredi et une de 7 jours lundi à lundi ou vendredi à vendredi.

Arrivé dans la bourgade de Téfé et ses 62 000 habitants, le visiteur découvre un nouvel univers singulier. Celle-ci est nichée au bord du lac éponyme qui alimente le Rio Solimões, affluent principal de l’Amazone. Là, bon nombre de maisons sont faites de planches et tôles ondulées. Elles flottent pour accompagner les variations des crues saisonnières, reliées aux berges et entre elles par un dédale de passerelles. Les visages des habitants reflètent les traits caractéristiques d’une ascendance métissée d’indigènes et d’européens, typique des populations de Ribeirinhos (littéralement « habitants de la rive »). On est déjà dans un autre monde. De Téfé, il faut ensuite prendre un canot à moteur pour remonter la rivière durant une heure environ avant d’arriver au réseau de plateformes fluctuantes qui constitue le lodge et se trouve dans un canal du Rio Japura.

Depuis cet emplacement privilégié, on a une vue dégagée idéale pour observer les environs et admirer la splendeur de la forêt tout comme la vie quotidienne des animaux locaux. Une paire de jumelles à la main, on observera depuis la terrasse de sa chambre le spectacle de la nature sauvage : la démarche chaloupée d’un paresseux évoluant dans les frondaisons de la lisière, le dos affleurant d’un dauphin rose d’Amazonie en chasse sur les eaux aussi lisses qu’un miroir, l’envol d’une troupe de majestueux perroquets…. La grandiose richesse de l’écosystème est omniprésente et le chant des habitants de cette épaisse forêt, envoûtant.

Un séjour au Uakari lodge, c’est l’immersion totale au cœur de l’une des régions les plus riches de la forêt Amazonienne. Une expérience à vivre pour tous les amoureux de la nature.

rio Japura Uakari lodge

Alliez découverte, éthique, mécénat scientifique et conscience écologique avec le Uakari lodge

Séjourner au Uakari lodge, c’est découvrir l’Amazonie dans les meilleures conditions.

Mais c’est aussi une opportunité de participer à une action sociale de développement durable des communautés locales, ainsi que participer au financement de la recherche scientifique dans la Réserve Mamiraua.

En effet, tout le personnel du lodge et les guides sont des locaux ayant créé une association, la AAGEMAM (Associação de Auxiliares e Guias de Ecoturismo do Mamirauá) qui connaissent la forêt mieux que personne. Ils travaillent par rotation de 10 jours par mois afin de ne pas être dépendant du tourisme et continuer à pratiquer leurs activités traditionnelles de pêche et d’agriculture familiale. De plus, 40% des bénéfices du Uakari Lodge sont reversés par l’administration de l’Instituto de Desenvolvimento Sustentavel Mamiraua à l’association pour aider à améliorer le quotidien des habitants du parc dont les conditions sont plus précaires.

La structure du Parc National accueille toute l’année des équipes de scientifiques et une partie des revenus générés par le lodge leur permet de se loger, subvenir à leurs besoins et mener à bien leurs recherches. Cet aspect est déterminant pour étudier et mieux comprendre la complexité de cet écosystème afin de le préserver pour les générations futures. Séjourner à l’Uakari Lodge c’est donc aussi participer au développement durable et à la recherche scientifique en Amazonie brésilienne. Cela en fait une destination particulièrement indiquée pour les voyageurs à la recherche d’un séjour ayant une réelle dimension sociale, éthique et humaine.

Pour correspondre à cette démarche la structure hôtelière du Uakari Lodge a été créée pour minimiser au maximum l’impact écologique. Le lodge, constitué de 10 chambres réparties en 5 bungalows, est installé sur un réseau de plateformes flottantes fluctuant au gré des variations saisonnières de la hauteur des eaux (10 à 12 m) caractéristiques de la Varzea. L’électricité est fournie par des panneaux solaires, les eaux usées sont retraités sur place avant d’être rejetées, les déchets sont collectés, triés et ceux qui ne peuvent être traités sur place sont acheminés en ville.

Les repas sont constitués d’un mélange de cuisine amazonienne et brésilienne en général privilégiant les ressources locales. Les cuisinières utilisent au maximum les délicieux poissons locaux comme le Pirarucu ou le Tambaqui et les fruits succulents de la région tels l’acaï, le cupuaçu ou encore l’ananas et le fruit de la passion. Les légumes sont issus de production locale. À chaque repas, servi en buffet, une option végétarienne est proposée en plus du poisson et du poulet. Cela permet ainsi de minimiser l’impact sur le milieu naturel au maximum.

Cette philosophie fera écho aux préoccupations des visiteurs souhaitant avoir une dimension équitable et écologique durant leur voyage au Brésil.

Vue d'un bungalow du uakari lodge flottant sur la rivière Japura.

Le Uakari, un lodge dans une réserve naturelle à la faune exceptionnelle

Plus on s’enfonce au cœur de la forêt amazonienne, plus la faune est riche et la flore spectaculaire.

Le Uakari Lodge, par son emplacement totalement isolé est en plein cœur d’une des zones les mieux préservées et les plus riches de Varzea de l’Amazonie brésilienne. Cette localisation permet d’observer la nature sauvage dans des conditions exceptionnelles et pratiquement uniques. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si c’est le lodge de référence pour accueillir les scientifiques et universitaires du monde entier qui viennent étudier la forêt amazonienne inondable.

Le Uakari Lodge est un lieu à taille humaine qui ne peut recevoir plus de 24 visiteurs en même temps. Il possède 10 chambres reparties en 5 bungalows de bois à l’architecture d’inspiration locale, reliés par des passerelles au bâtiment principal abritant les parties communes. On trouve dans ces dernières la salle à manger, une bibliothèque spécialisée et une salle vidéo pour les conférences. L’écologie et le développement durable font partie intégrante de la conception du lodge. Son énergie est produite par des panneaux solaires, les déchets sont triés et recyclés, les tuiles sont en PET recyclé, l’eau de pluie est collectée et traitée. Tout est fait pour réduire au maximum l’impact des installations sur l’environnement du parc Mamiraua et stimuler le développement de la communauté locale. Loin de l’industrie touristique de masse, le lodge Uakari fait partie des lieux qui permettent un tourisme plus conscient et éthique.

Le Uakari Lodge organise chaque jour des excursions, à pied ou sur les eaux environnantes pour observer de nombreuses espèces endémiques de la région ou du bassin amazonien, dont notamment des primates. Vous verrez dans leur élément l’espiègle Saimiri Vanzolinii, les fameux singes hurleurs appelés Guariba à la robe rousse, l’habile Macaco-prego qui utilise des outils primitifs, sans oublier le fameux Uacari-Branco (Cacajao calvus calvus) qui a donné son nom à cette réserve. Avec sa tête chauve et rouge et son épais pelage blanc on ne peut le rater. Vivant uniquement dans ce type de forêt où la variation du niveau des eaux avoisine les 10 m, c’est une espèce menacée placée sur la liste rouge de L’UCIN.  C’est par conséquent un privilège rare de pouvoir l’observer dans son milieu naturel.

Séjourner dans la réserve Uakari, c’est également la possibilité d’observer plus de 400 espèces d’oiseaux, dont certaines rares comme l’aigle Harpie nichant uniquement au sommet des arbres les plus hauts de la jungle tel le castanheira. C’est également le territoire du Caïman noir, le plus gros des crocodiliens d’Amérique du Sud, pouvant peser une tonne et faire jusqu’à 5 m de long, ce qui fait de lui le plus grand prédateur d’Amazonie. Autre prédateur emblématique de la plus grande forêt tropicale du monde, l’anaconda vit également dans cette région et vous aurez peut-être l’occasion d’en rencontrer un spécimen lors d’une excursion en bateau, diurne ou nocturne.

À cela il faut ajouter l’extraordinaire diversité de la flore locale, une des plus riches de notre planète. Les arbres, plantes, arbustes et autres lianes ont su s’adapter à ce milieu singulier et ses variations saisonnières des eaux. On ne se lasse pas de parcourir cette véritable cathédrale végétale formée par les troncs et frondaisons des arbres géants de la forêt. Les guides autochtones se font un plaisir de montrer les propriétés spécifiques de diverses plantes qui sont les compagnes indispensables des habitants de la forêt pour se nourrir, se soigner et se protéger. Ils révèlent toute la magie d’une jungle qui sous ses dehors mystérieux cache des trésors naturels permettant aux indigènes d’y vivre depuis des millénaires en harmonie avec la nature.

Le spectacle de cette nature sauvage varie selon l’époque de l’année. De décembre à mars, c’est la saison des pluies et les rivières montent, d’avril à juillet, c’est la période des eaux hautes qui baissent doucement et l’on circule en bateau sous la canopée de l’Igapo, la forêt inondée. À partir d’août jusqu’à fin novembre, c’est la saison sèche et place aux balades à pied dans la forêt normalement inondée et en bateau sur les canaux, les igarapés, qui serpentent dans celle-ci.

Singe uakari dans les branchages.

 Programme détaillé du séjour au Uakari Floating Ecolodge

 

Le séjour dans le lodge est en pension complète (hors boissons). Le transfert depuis l’aéroport à l’hôtel de Manaus et la visite de la ville sont privés. Tous les transferts et excursions au Lodge sont sur une base de 8 à 10 personnes (non privatifs). Les guides mentionnés dans le programme parlent anglais (supplément pour guide en français possible suivant disponibilité).
Nous pouvons vous proposer 3 formules, liées aux horaires des vols, une 4 jours/3 nuits, du vendredi au lundi, présentées ci-dessous, une 5J /4 nuits du lundi au vendredi et une 7J /6 nuits lundi à lundi ou vendredi à vendredi.

Jour 1 (jeudi ou dimanche) : Manaus

Arrivée de votre vol à l’aéroport de Manaus.

Un chauffeur vous attend dans le hall de l’aéroport pour votre transfert privatif vers votre hôtel qui se trouve dans le centre-ville de Manaus (30 min environ).

Arrivée, installation et nuit à l’hôtel.

(Le jeudi, si votre vol arrive dans la matinée, possibilité d’organiser la visite guidée de Manaus l’après-midi).

Vue latérale du Marché Municipal Adolfo Lisboa à Manaus.

Jour 2 (vendredi ou lundi)  : Manaus – Uakari lodge

Petit-déjeuner au buffet de l’hôtel puis check-out et transfert en véhicule privatisé vers l’aéroport de Manaus.

Arrivée à l’aéroport de Manaus, embarquement pour votre vol de ligne régulière vers la petite ville de Tefé (Durée 1h10 env).

Arrivée en fin de matinée à Tefé, une personne du lodge vous attend pour vous recevoir et vous accompagner à la rivière Japura ou vous poursuivez votre trajet a bord d’un canot rapide à moteur. L’occasion d’une première découverte de la forêt amazonienne et de ces habitants humains et animaux qui défilent durant l’heure que dure le trajet pour rejoindre le lodge Uakari.

Au fil des kilomètres, les marques de la présence humaine se font plus rares et la jungle se montre dans toute sa magnificence.

L’hôtel de jungle Uakari est idéalement installé sur des plateformes reliées entre elles par des pontons qui flottent sur un bras d’eau au cœur de la jungle. Un lieu idéal pour profiter d’une vue dégagée et observer les berges environnantes.

À votre arrivée, vous découvrez les installations et un goûter est servi puis une première excursion est organisée pour découvrir le lodge et ses environs.

Diner au buffet du lodge à base de produits locaux et de la forêt. (Séjour en pension complète hors boissons)

Après le dîner, conférence de présentation de la réserve et des différentes activités sociales, écologiques et scientifiques organisées par l’Institut de Développement Durable Mamiraua en son sein.

Nuit au lodge.

jour 2 - uakari lodge

vue de la rivière Téfé depuis un canot.

Jour 3 (samedi ou mardi)  : Uakari Lodge

On se lève tôt pour bien profiter des premières heures du jour où les animaux sont plus actifs.

Petit-déjeuner (servi à 06h30) à base de produits régionaux comme les délicieux fruits de la forêt et la traditionnelle crêpe de tapioca dont les indigènes amazoniens sont friands.

Départ pour une première sortie, à pied en saison sèche et en bateau à la saison des eaux hautes. Entre mars et août, toutes les sorties se font en bateau. De septembre à février, il est aussi possible de faire des sorties à pied.

Retour au lodge pour le déjeuner au buffet.

Après le déjeuner, période de repos pour laisser passer les heures les plus chaudes où les animaux se cachent dans les profondeurs protectrices de la sylve.

À 15H30, départ pour une nouvelle excursion en bateau sur le lac Mamiraua pour aller à l’affût des paresseux, singes et autres oiseaux aux formes et couleurs variées qui viennent occuper les rives. Ce sera également l’occasion d’admirer les fabuleuses couleurs du coucher de soleil se reflétant sur les eaux miroir du lac.

Le jour déclinant, l’ouïe est de plus en plus sollicitée et on perçoit bien les changements du « chant de la forêt ». Les animaux diurnes font place aux nocturnes et tandis que les premiers s’installent pour passer la nuit, les seconds partent en chasse, le tout dans un festival de cris divers et de déplacements agitant les frondaisons.

Au retour, le guide utilisera une puissante lampe électrique pour révéler dans l’obscurité des milliers d’yeux scintillants de toutes parts sur la surface des eaux. Ces mystérieuses créatures ne sont autres que de nombreux caïmans discrets le jour mais qui prennent le contrôle des eaux à la nuit tombée.

Dîner au buffet du lodge.

Nuit au lodge. (Il est possible moyennant un supplément de faire une nuit en forêt à certaines périodes de l’année, à voir sur place).

Vue d'un igarapé en Amazonie.

Vue d'une rivière de la réserve Mamiraua en Amazonie.

Jour 4 (dimanche ou mercredi) : Uakari Lodge

Petit-déjeuner à l’aube (6h30).

À 7h, départ pour une nouvelle excursion. C’est l’occasion de découvrir un village d’une des communautés habitant la réserve de Mamiraua près du Uakari lodge. On fera notamment un arrêt à l’école, ce qui permet un contact et  d’échanger avec les élèves et  les professeurs.

Durant le trajet, on en profite également pour observer la nature environnante et peut-être apercevoir le dos rose d’un boto. Ces fameux dauphins roses de l’Amazonie s’épanouissent dans cette région typique de varzea, la forêt inondable, qui est un de leurs terrains de jeux favoris.

Après cette visite pour découvrir le mode de vie des habitants de la forêt Amazonienne, retour au lodge pour le déjeuner.

Après le déjeuner, temps de repos. C’est le moment idéal de profiter du hamac sur votre terrasse pour admirer les berges alentours muni d’une bonne paire de jumelles, vous baigner ou prendre un peu de repos.

À 15h30, départ pour une nouvelle excursion au fil de l’eau afin d’aller admirer la faune exceptionnellement riche de la région de Mamiraua. Suivant l’époque de l’année, singes, paresseux, capivaras, oiseaux allant de l’échassier au colibri en passant par le rapace peuvent être aperçus dans l’épaisse végétation qui couvre les berges. Mais aussi dauphins roses et gris, piranhas, loutres, caïmans et anacondas sur et sous l’eau des igarapés, ces petits canaux qui ondulent au cœur de la forêt. Ils sont parfaits pour entrer dans les profondeurs fascinantes de l’écosystème le plus complexe au monde. On ne se lasse pas d’apprécier la diversité de formes et couleurs inouïes des végétaux qui croissent dans cet enchevêtrement végétal.

Retour au lodge Uakari.

Dîner au buffet du lodge suivi d’une rencontre avec des scientifiques réalisant leurs recherches dans la Réserve de Mamiraua. Ce sera l’occasion pour eux de partager leurs résultats et pour les voyageurs de découvrir leurs travaux et mieux comprendre la complexité de l’Amazonie.

Nuit au lodge.

Vue de l'entrée d'une maison flottante avec une barque en Amazonie au Brésil.

Dauphin rose bondissant hors de l'eau en Amazonie.

Vue de la forêt inondée en Amazonie.

Jour 5 (lundi ou jeudi) : Uakari Lodge – Manaus out

(Version 4 nuits, dans le programme de 5 nuits, une journée supplémentaire avec le matin sortie de pêche traditionnelle aux piranhas et l’après-midi safari en bateau sur la rivière – l’ordre des excursions peut varier en fonction des modalités saisonnières et des possibilités du moment)

Petit déjeuner à 6h et à 6h30, départ en bateau vers Téfé pour rejoindre l’aéroport et prendre le vol de retour vers Manaus. (L’horaire de la prise en charge pour le vol peut varier en fonction de l’évolution de l’horaire du vol Téfé/Manaus de la compagnie aérienne Azul).

Envol à 10h, arrivée à Manaus à 11h et transfert pour le centre historique de Manaus pour déjeuner (repas non inclus). L’après-midi, visite privative avec un guide francophone du centre historique de Manaus.

La visite commence avec la découverte du fameux Théâtre Amazonas, un très bel édifice entièrement construit en matériaux importés par bateau depuis l’Europe à la fin du XIXe siècle. Il est le symbole de l’apogée de l’extraction de la sève d’hévéa pour être transformé en boracha, le précieux caoutchouc qui fit la fortune des propriétaires terriens locaux.

Vous découvrirez ensuite quelques autres bâtiments marquants témoins de cette prospérité passée comme le Palacete Rio Negro.

La visite se terminera avec le Marché Municipal Adolfo Lisboa, un beau marché couvert avec un bâtiment de pierre ayant été dessiné par le fameux Gustave Eiffel datant de  1883, et de grandes halles en fer forgé venus d’Ecosse en 1908 et totalement rénové de 2006 à 2013. Cette visite est l’occasion idéale pour découvrir l’impressionnant éventail des produits de la forêt destinés aussi bien à la cuisine qu’a la médecine traditionnelle locale. Le vaste hangar des poissonneries intriguera également les voyageurs et dévoile un peu de la richesse des eaux amazoniennes. On y trouve pèle-mêle des Tambaqui aux dents « humaines », des poissons aux airs préhistoriques avec leurs carapaces osseuses ou leurs nageoires hérissées de piquants, des rouleaux de filet séché de Pirarucu, le plus grand poisson du bassin amazonien…  De quoi repartir avec une vision enrichie et complémentaire de l’expérience en forêt pour un bel aperçu de la vie amazonienne.

Après la visite, transfert privatif à l’aéroport pour rejoindre une autre destination, ou vers un hôtel en fonction des possibilités de vol. (Cette nuitée optionnelle n’est pas inclue par défaut)

Fin de nos services.

Vue du Uakari Lodge sur la rivière Japura.

Vue depuis un bateau sur la rivière téfé.

VUe frontale du Théâtre Amazonas à Manaus.

Nos hébergements à Manaus pour le séjour Uakari Lodge

Intercity Manaus (standard)

L’Intercity Manaus est un hôtel de style contemporain aux normes internationales installé dans la partie noble du centre de la capitale amazonienne. Il dispose d’une infrastructure avec tout le confort moderne, parfaite pour un séjour bref afin de se reposer pleinement avant de rejoindre ou en revenant d’un lodge de jungle.

Piscine sur le toit de l’hôtel.

L’intercity Manaus offre un bon rapport qualité prix, ce qui le rend intéressant pour les voyageurs ne souhaitant pas dépenser plus que nécessaire pour cette partie de leur voyage mais sans faire de compromis sur le confort.

Vue dune chambre hôtel Intercity Manaus.

Hôtel Villa Amazônia (Charme – supérieur)

Le Vila Amazonia a été le premier établissement hôtelier de charme haut de gamme de Manaus. Ouvert en 2015, il se partage entre une bâtisse coloniale remise au goût du jour pour les parties communes et une extension moderne où se trouve les chambres. Idéalement situé derrière le Fameux théâtre Amazonas, sa place et ses restaurants, il jouit d’un emplacement au calme. Un espace extérieur avec une belle piscine de pierre entourée de plantes tropicales permettra de se délasser avant ou après la découverte de la jungle.

L’aménagement offre un élégant design, entre charme des vielles pierres, bois nobles issus de la forêt, notes d’art indigène, lignes droites épurées et belle luminosité. Un établissement de type boutique au cœur de l’Amazonie à ne pas rater pour les amateurs de petites structures de bon goût. Charme, calme et confort dans la métropole amazonienne. A découvrir!

chambre superior hôtel Villa Amazonia à Manaus

Prix en chambres doubles durant la durée du séjour:

Catégorie standard : Base 2 personnes 932€ /pers Base 4 personnes 794€ /pers

Catégorie supérieure : Base 2 personnes 973€ /pers Base 4 personnes 848€ /pers

Prix basse saison de l'année en cours, donnés à titre indicatif et ne valant pas devis.
Vols internationaux et intérieurs non-inclus.

WhatsApp