Brasilia, la capitale politique et administrative du Brésil, est une destination de voyage parfaite pour tous les amateurs de patrimoine et d’architecture moderne.

Le centre de Brasilia est un lieu hors du commun, qui offre sans doute le plus bel ensemble d’architecture futuriste des années 60 au monde. Installée au cœur du plus grand pays d’Amérique Latine, cette ville semble tirée d’un film de l’âge d’or de la science-fiction. Elle occupe une position géographiquement centrale dans le pays, idéalisée dès la constitution de 1891, avec pour objectif de mettre fin à la rivalité séculaire pour le pouvoir entre São Paulo et Rio de Janeiro. Cet emplacement conduit la plupart des voyageurs qui viennent découvrir le Brésil à avoir une connexion passant par son aéroport international Presidente Juscelino Kubitschek à un moment de leurs séjours au Brésil. L’occasion idéale pour faire une escale et découvrir la capitale brésilienne et son architecture unique!

Le cœur de Brasilia est appelé Plano Piloto (Plan Pilote). Imaginé par l’architecte Oscar Niemeyer et l’urbaniste Lúcio Costa, il ne ressemble à aucun autre et concentre d’imposants bâtiments aux designs audacieux de béton, verre et acier abritant toute la machine administrative du gouvernement brésilien. Quand on visite Brasilia, on se retrouve plongé en plein cœur de la vision utopique et futuriste de l’Architecture Moderne de la fin des années 1950. La capitale brésilienne est sans doute le meilleur exemple d’une certaine vision propre à cette période d’après-guerre où le Progrès et la Modernité étaient magnifiés. Elle est une mise en pratique à grande échelle du concept de ville fonctionnaliste cher à Behrens et Gropius, adoucie par une certaine poésie en écho avec l’œuvre de Le Corbusier. Tout y a été agencé de la manière qui semblait à cette époque-là la plus rationnelle et chaque quartier, les superquadra, divisés en quadra, les blocs de bâtiments, est pensé pour remplir des fonctions bien déterminées. Ainsi on retrouve les bâtiments administratifs d’un côté, les habitations d’un autre, les commerces dans un troisième etc… Les voyageurs qui s’intéressent à l’architecture moderne et à l’Art Contemporain en général, seront séduits par la capitale du Brésil, unique dans le paysage esthétique urbain mondial et véritable manifeste d’une certaine vision du futur de l’humanité.

Brasilia, avec ses rues tracées au cordeau couvertes de construction verticalisées et ses larges espaces verts, est une véritable ode à l’urbanisme contemporain tel qu’il était pensé au début de la seconde moitié du XXe siècle. Elle est le reflet de l’ambition du Brésil d’alors de devenir une grande nation à la pointe de la modernité et de rattraper son retard technologique d’alors face aux grands empires de l’hémisphère nord.  Si par bien des aspects ce projet n’a pas porté ses fruits de la manière espérée, on peut tout de même y voir l’image forte de l’audace d’un pays qui a su surpasser nombre de ses difficultés et se hisser au rang de 8 ième puissance économique mondiale (FMI – 2018) en moins d’un demi-siècle.

 Dans le séjour à Brasília
découvrez :
La place Dos Três poderes
La cathédrale Métropolitaine
Le palais présidentiel da Alvorada

Carte du centre de Brasília.

Le séjour à Brasília comprend :

•1 transfert privé de l’aéroport de Brasilia jusqu’à l´hôtel

•1 nuits en chambre double à l’hôtel

•Une demi-journée de visite guidée privée du Plan Pilote avec un guide parlant français, voiture et chauffeur à disposition

•1 transfert privé entre l’hôtel et l’aéroport de Brasilia

BRASILIA, UNE EXPERIENCE ARCHITECTURALE UNIQUE AU MONDE

Brasilia est une ville unique par bien des aspects. C’est entre autres, le plus grand site protégé par l’UNESCO du monde avec 112.25 km². Mais aussi la capitale la plus récemment sortie de terre du monde.

Ville champignon par excellence, Brasilia est née d’un pari fou du président brésilien d’alors, Juscelino Kubitschek, fidèle à son programme « 50 ans en 5 ans », de faire sortir de terre une ville entière en moins de 1000 jours. Installé au cœur des vastes plaines du Cerrado, la savane typique des terres intérieures du Brésil, le chantier a débuté en 1956. Pour la construire, les Candangos, les ouvriers pauvres venus principalement des contrées déshéritées du Nordeste, ont travaillé sans relâche dans des conditions très dures, proche de l’esclavage moderne, avec des journées allant jusqu’à 18h. C’est ce travail titanesque qui permit que la ville puisse être inaugurée le 21 avril 1960, provoquant l’admiration du reste du monde.
La ville est organisée selon un plan très strict imaginé pour rationaliser la circulation de ses habitants et privilégiant la circulation automobile. Appelé le Plan Pilote, cette structure en croix dont l’axe horizontal (Eixo Rodoviaro) a été recourbé, forme un dessin rappelant un avion vu de haut. L’axe perpendiculaire est/ouest, appelé Eixo monumental, se termine par la fameuse place des Trois Pouvoirs autour de laquelle s’organisent les bâtiments qui représentent ceux-ci.
Flâner le long de l’Eixo Monumental – l’un des 2 grands axes perpendiculaires autour desquels s’organise Brasilia – ou entre les bâtiments abritant l’administration du gouvernement brésilien, est une expérience esthétique unique durant laquelle on admire le tracé pur des lignes et arêtes alliés aux courbes et autre rondeurs généreuses caractéristiques de Niemeyer, l’architecte de la sensualité à la brésilienne.

Vue aérienne de l'Eixo Monumental à Brasilia.

La Praça dos Três Poderes, épicentre du gouvernement brésilien et de la cité de Brasília

Sur le côté ouest de la Place des trois pouvoirs, se trouve le Congrès National (pouvoir législatif) a l’architecture symbolique : un vaste pavé semi-enterré, avec d’un côté la chambre des députés surmontée d’une coupole concave et de l’autre celle du Senat par une coupole convexe. Le tout est complété par deux fines tours abritant les bureaux et l’administration.

Le Palais du Planalto, équivalent de l’Elysée français (pouvoir exécutif) se trouve au nord et offre une architecture plus légère, avec un vaste toit plat aux larges bords protégeant des façades vitrées et soutenu par des colonnes à la forme élancée.

Enfin face à celui-ci, au sud de la Praça dos Tres Poderes, se trouve le siège du pouvoir Judiciaire sous la forme du Tribunal Suprême Fédéral dont l’architecture est similaire au palais présidentiel en moins imposant toutefois.

Le coté est de la place abrite quant à lui un lieu bien utile pour les voyageurs avide d’informations, c’est bien sur l’Office du Tourisme de Brasilia mais également un immense drapeau aux couleurs du Brésil culminant à 100 m de haut, dominant tous les autres bâtiments de la ville. On y trouve aussi le Panthéon de la patrie et la Flamme Eternelle monuments à la gloire des Grands Hommes de l’histoire du Brésil.

Vue oblique du Palais du Congrès National de Brasília au Brésil.

Le District Fédéral, la région de Brasilia, au cœur du Cerrado 

Le Distrito Federal (DF), est le plus petit des 27 états fédéraux qui forment le Brésil avec ces 5789 km2 empruntés à l’état de Goiás lors de sa formation en 1960.

Organisé autour de la ville de Brasilia, il possède un climat tropical sec d’altitude caractérisé par des températures relativement stable comprise entre 16 et 26°C tout au long de l’année avec un moyenne de 22°c. Paradoxalement, c’est la saison la plus fraîche, « l’hiver » local, comprise entre début juin et fin août, qui est la plus sèche et qui constituent le meilleur moment pour visiter la ville. A l’inverse les mois d’été, plus chauds, sont aussi ceux ayant les plus fortes précipitations avec de forte pluies tropicales cumulant plus de 200 mm par mois entre novembre et février.

Isolé au centre du pays, le district de Brasilia se situe sur le Planalto Central et son altitude moyenne varie de 600 à 1100 mètres. Le relief est peu marqué mais est ponctué de formations géologiques appelées Chapadas, plateaux entourés de parois escarpées dépassant les 500 m de dénivelé qui se détachent sur le paysage. Il possède une végétation basse, typique du Cerrado, la savane brésilienne. Constituée principalement de vastes étendues herbeuses de graminées qui longent les cours d’eau de Ripisylve, cette forêt  haute et très dense qui profite de conditions hydriques très favorables et sert de refuge à la faune locale. Elle est peuplée par quelques-unes des plus emblématiques espèces animales du Brésil telle que l’Onça-pintada, le mythique jaguar, ou le tatou qui à servi d’emblème à la Coupe du monde de Football en 2014.

Vue frontale du Palais présidentiel de Brasília au Brésil.

 Le programme détaillé du séjour à Brasília

Tous les transferts sont en service privée avec un chauffeur parlant portugais et un guide parlant français pour les visites. Repas non inclus hors petits déjeuners.

Jour 1 : Brasília In

Arrivée à Brasilia, transfert à l’hôtel pour déposer vos bagages.(check-in à partir de 14h)

Départ pour la visite privative avec un guide francophone du Plan Pilote, la partie centrale de la capitale du Brésil créée par Niemeyer et Costa. (3h env.)

Durant la visite vous aller parcourir la plus large avenue du monde, l’Eixo Monumental, pour traverser la ville. A l’une de ces extrémités, vous allez découvrir les principaux bâtiments qui abritent le gouvernement brésilien qui bordent la place des Trois  Pouvoirs. Ce sont le Congrès National, avec ces 2 coupoles convexes et concaves caractéristiques, le Palais du Planalto et le Tribunal Suprême Fédéral. Vous visiterez également la Cathédrale métropolitaine, Notre-Dame de l’Apparition de Brasilia.

Tout au long de la découverte de la ville en véhicule privatif, vous admirerez également de nombreux autres chefs d’œuvres de l’architecture contemporaine tel que le Ministère des Affaires étrangères, le théâtre Pedro Calmon, l’imposant palais présidentiel de l’Aurore (Palacio da Alvorada) ou encore l’audacieux pont Juscelino Kubitschek .

Vous aurez également l’occasion d’admirer des statues et autres œuvres d’art tel que les sculptures Os Candangos de Bruno Giorgi, la statues de la Justice ou le monument de l’UNESCO.

Nuit à l’hôtel.

vue de l'extérieur de la cathédrale de Brasília au Brésil.

vue latérales sur le Palais Itamaraty à Brasilia au Brésil.

Jour 2 : Brasilia out

Petit déjeuner au buffet de l’hôtel.

Matinée libre. Check out à midi, si besoin la réception garde vos bagages.

En fonction de l’horaire de votre vol, possibilité en option d’aller découvrir un des parcs qui entourent la ville tel que le Jardin Botanique ou le Parque da cidade Dona Sarah Kubitschek, l’un des plus grands parcs urbains du monde avec ces 42 000 000 de m².

Transfert privatif vers l’aéroport pour votre vol.

Vue de l'intérieur d'une église moderne à Brasilia au Brésil.

La sélection d’hébergements à Brasília

Hôtel Grand Mercure Eixo Monumental  (Standard & Supérieur)

L’hôtel Mercure Eixo Monumental est idéalement placé au cœur du plan pilote, a quelques pas de l’intersection entre l’Eixo Monumental et L’Eixo Rodoviaro, les 2 avenues principales. Un bel hôtel moderne, entièrement rénové récemment dans un style contemporain alliant design et couleurs agréables. Il dispose d’une belle piscine et d’une salle de sport complète. Une adresse de qualité offrant un hébergement confortable qui facilite l’accès à tous les points importants de la ville grâce à son emplacement.

vue d'une chambre au Mercure Brasília Eixo Monumental de Brasilia.

Prix en chambres doubles durant la durée du séjour:

Attention, ce module n’est pas vendu séparément, ces estimations de prix de module sont données pour permettre de monter son circuit complet à la carte  et de se faire ainsi une idée de son prix (voir page tableau estimation coût séjour) 

Catégorie standard : Base 2 personnes 295€ /pers Base 4 personnes 231€ /pers

Catégorie supérieure : Base 2 personnes 302€ /pers Base 4 personnes 238€ /pers

Prix basse saison de l'année en cours, donnés à titre indicatif et ne valant pas devis.
Vols internationaux et intérieurs non-inclus.

WhatsApp