Le Ceara, nouvel eldorado du Brésil

 

Longtemps délaissé par le gouvernement Brésilien, le Nordeste du Brésil est encore aujourd’hui largement méconnu internationalement. Si il commence à attirer chaque années plus de visiteurs venus de l’autre coté de l’Atlantique avec ses plages de rêves et son climat d’éternel été, le secteur du tourisme n’est pas le seul à être en pleine croissance. Dans la foulée du développement de cette région par les gouvernements successifs à partir du début des années 2000, l’état du Ceara notamment à su tirer son épingle du jeu et poursuit aujourd’hui son développement avec la plus forte croissance et le plus important taux d’investissement du pays.

Fort de ce constat, le gouverneur de l’état, Camilo Santana présente une belle vidéo destinée à attirer les investisseurs et vacanciers francophones pour mieux découvrir les qualités d’une région aux multiples atouts. A cette occasion nous vous proposons d’en découvrir un peu plus sur la « terra do Sol » un état en plein développement et une destination de voyage au Brésil hors du commun avec des plages parmi les plus belles du monde telle que Jericoacoara.

LE CEARA EN QUELQUES MOTS

 

Le Céara une terre tropicale où il fait bon vivre

Le Ceara, avec son climat semi aride typique du Nordeste Brésilien bénéfice de conditions météorologiques particulièrement attractives. Des températures constantes autour de 27° de l’air et de l’océan tout au long de l’année en font une destination touristique d’exception. L’ensoleillement est constant durant les 3/4 de l’année avec une courte saison des pluies de 4 mois environ entre février et fin mai.

On y rejoint de petits villages de pêcheurs préservés authentiques installés sur des plages de rêves loin des foules en remontant la côte au plus près des vagues en 4×4 ou en buggy. A une journée le long des plages au sud ouest de Fortaleza, se trouve la belle plage de Canoa Quebrada et sa charmante falaise ocre qui à séduit les cinéastes de la Nouvelle Vague des années 60.  De l’autre coté de la capiutale cearense, on  remonte le littoral jusqu’a Jericoacoara . Pour poursuivre vers les états voisins du Piaui et du Maranhão pour rejoindre des sites naturels uniques tel que le delta du Parnaiba et surtout l’improbable désert des Lençois et ses lagunes d’eau douce nichées entre les dunes entre juin et début octobre. un circuit hors de sentiers battus qui vous mènera de Fortaleza à São Luis.

Avec ces alizés qui soufflent entre juillet et novembre la région de Fortaleza est l’un des meilleurs spots de kitesurf  du monde.  Nombreux sont leurs français venus s’installer sur place pour ouvrir des pousada, les petits hôtels locaux , dédiées aux pratiquants de ce sport qui offrent la possibilité unique de faire un circuit downwind le long de plusieurs centaines de kilomètres du littoral.

Pour aller plus loin , un petit reportage sympathique qui résume bien l’ambiance et les atouts de Fortaleza:

 

Un état majeur de l’économie du Brésil

Un état de pratiquement 149 000 km² (un peu plus d’ 1/4 de la superficie de la France) pour pratiquement 8 000 000 d’habitants dont pas moins de 7000 français installés sur place. Une capitale, (5 eme du Brésil)  Fortaleza de 2 375 000 d’habitants en plein essor technologique et économique avec un aéroport ayant reçu plus de 5 000 000 de voyageurs en 20016 et des liaisons directes avec des grandes villes internationales telles que Lisbonne (6h30), Francfort (8h), Milan (8h) ou Miami  et Buenos Aires. Le Ceara c’est également plus de 11 000 km de route

Porte d’entrée du Brésil depuis l’Europe, le port du Pecém est le plus proche du Vieux Continent et pour cette raison le plus gros exportateur de fruits du pays. C’est également la porte d’entrée des cables sous marin du réseau internet mondial, véritable hub technologique du Brésil avec 7 connexions et 6 nouvelles prévues pour les prochaien années. Son complexe sidérurgique est le plus vaste et moderne du Brésil et à représenté un investissement de plus de 6 000 000 000 de dollars en faisant une des industrie de pointe du Nordeste Brésilien.

Tourné vers l’avenir et le développement durable en profitant de conditions d’ensoleillement et éoliennes favorables le Ceara possède aujourd’hui 56 parc éoliens et de panneaux photovoltaïques avec une capacité de 270 MW, en parties installés par des entreprises françaises.

Côté alimentaire, c’est le premier producteur du Brésil de noix de cajou, langoustes et de crevettes, mais aussi le troisième de Tilapia.

Il bénéficie également d’une infrastructure en perpétuelle modernisation avec le meilleur système de santé publique du pays selon la Banque Interaméricaine du Développement, des centres de recherche et des université de pointe d’où sorte chaque années de nombreux diplômés.

Pour un séjour de vacances ou pour investir, le Ceara est une terre séduisante et accueillante qui offre toute la douceur et le dynamisme du Brésil d’hier d’aujourd’hui et de demain!

 

Contactez-nous par téléphone au 09 70 40 77 86 !
(coût d’un appel local)
Vous préférez nous contacter par mail : contact@brazil-selection.com
Mentions légales

Avenida Santos Dumont, 304 (salas 806 & 807) - 60.150-160 - Centro - Fortaleza

logo association Brésilienne des agences de voyages                                                                                                logo Embratur

Menu