Sélectionnez la meilleure période pour vos vacances au pays de la Samba !

Bien choisir la période de vos vacances, clef du succès d’un séjour touristique

La période à laquelle vous comptez vous rendre au Brésil est une des informations fondamentales pour la réussite de votre voyage. En effet le Brésil est un pays immense et les différentes régions que vous serez amené à visiter durant un séjour touristique ont chacune des spécificités climatiques propres. Il est bon de  les connaître  avant de programmer votre voyage pour une période particulière.

Imaginez un séjour en Amazonie au cœur de la saison des pluies alors que vous souhaitiez profiter des plages de l’Amazone. Ou une visite des Lençois du Maranhão au mois de décembre quand toute les lagunes se sont évaporées et que vous ne l’aviez pas prévu… Difficile de ne pas avoir le sentiment d’un séjour raté  !

Dans cette rubrique « Quand partir au Brésil », nous vous proposons d’en apprendre davantage sur le climat des différentes régions et villes que vous pourriez être amené à visiter durant l’un de nos circuits de voyage. Un tableau des précipitations et températures annuelles pour les principales destinations complète ces informations.

Les tendances météorologiques des grandes régions du Brésil

L’Amazonie entre saison des pluies et saison sèche

La région Nord/Amazonie a un climat équatorial tropical typique. La température peut aller de 28°C sur le littoral du Pará jusqu’à atteindre les 40°C dans l’Ouest de l’Amazonas, loin du littoral. Dans la forêt, le taux d’humidité atteint les 100 % !
La pluie se distribue avec une certaine régularité toute l´année dans la région mais il y a nettement plus de précipitations de décembre à mai, période appelée saison des pluies. Durant celle-ci, le niveau de l’Amazone et de ses affluents peut monter de plus de 10 mètres par endroit, laissant de vastes étendues de forêt sous les eaux qui sont alors appelées Igapos (forêts inondées).

Manaus, une température constante et deux saisons bien marquées

La ville de Manaus bénéficie d’un climat équatorial avec influence de la mousson (type Am selon la classification de Koppen). Les températures ne connaissent que des variations journalières essentiellement liées à la course du soleil dans le ciel, les variations saisonnières étant trop faibles pour être significatives. Quant aux précipitations, elles connaissent d’importantes fluctuations au cours de l’année avec des pluies très abondantes de novembre à mai (maximum de 315 mm en mars) durant la « saison des pluies » et des pluies nettement moins abondantes de juin à octobre (minimum de 57 mm en août).

Belém, la ville où l’on se donne tous les jours rendez-vous avant ou après la pluie

A Belém, capitale de l’état du Pará, le climat équatorial chaud et humide est influencé à la fois par l’océan Atlantique et la jungle environnante. Une des particularités de Belém est la pluie torrentielle qui tombe chaque jour à 17H durant une quinzaine de minutes ! Parfaitement intégrée au mode de vie local, elle fait figure de marqueur temporel et les locaux ont coutume de s’en servir pour diviser la fin d’après-midi. Ce n’est donc pas du tout un frein pour visiter la région.
Dans cette partie de l’Amazonie, les saisons sont moins marquées que plus à l’intérieur des terres. On distingue cependant bien les deux périodes : celle de la chuva, qui s’étend de janvier à juin (pluies parfois torrentielles), et celle qui va de juillet à décembre (la saison « sèche »), période la plus propice pour voyager dans la région de Belém et Marajo.

Le Nordeste, la région de l’été sans fin

Le Nordeste, à une poignée de degrés seulement de l’équateur, est une vaste région au climat globalement semi-aride, chaud et sec, ponctué de courts épisodes pluvieux. Ceux-ci durent généralement quelques jours et ont lieu entre mars et juin. Ils sont plus ou moins nombreux en fonction de l’éloignement du littoral Atlantique.

Dans la partie nord du Nordeste, la saison des pluies est irrégulière. Certaines années il pleut très peu, d’autres davantage. Depuis 2010, l’intérieur des terres est victime d’épisodes de sécheresse, mais de toute façon on n’a jamais froid… un grand privilège d’août à novembre inclus, on est pratiquement sûr à 100% d’avoir du soleil. La variation de température annuelle est faible dans les états du Ceará, du Rio Grande do Norte, d’Alagoas et de Pernambouc avec une moyenne comprise entre 25 et 30 degrés Celsius.
Plus au sud, dans l’état de Bahia, les variations sont plus marquées et les précipitations plus abondantes à la saison des pluies. Il est donc préférable d’éviter cette région entre les mois de mars et de mai.

Au Ceara (de Canoa quebrada à Jericoacoara), un climat chaud et du soleil toute l’année

Bien que l’état du Ceará possède un climat semi-aride, la situation géographique particulière de Fortaleza, sa capitale, crée des perturbations météorologiques particulières. Les Serras, des ensembles montagneux couverts de forêt encerclent cette zone et forme une sorte de nasse pour les nuages à la saison des pluies.
Elles rendent donc les pluies d’été plus fréquentes dans la ville et ses environs que dans le reste de l’État. Cependant, elles restent de courte durée et ont généralement lieu tôt le matin ou au coucher du soleil.
La température moyenne annuelle est de 26,5°C, avec décembre et janvier comme les mois les plus chauds et juillet le plus froid, mais les différences restent faibles. La pluviométrie moyenne est d’environ 1 600 mm. Les pluies, quand il y en a, sont concentrées entre février et mai.

Bahia, un climat tropical avec une saison des pluies plus marquée que dans le reste du Nordeste

Le littoral de Bahia se caractérise par un climat tropical avec une température annuelle de plus de 30°C et une période de pluie bien marquée. L’intérieur des terres est beaucoup plus instable et peut s’avérer particulièrement sec. Il  y a des années où il peut ne pas pleuvoir du tout dans certaines parties de l’état de Bahia.
La saison humide à Salvador de Bahia et dans ses environs, va d’avril à juin avec des pluies légères et passagères. Cependant, il est possible d’avoir une combinaison de températures descendant à 18/20°C avec la pluie si elle tombe plusieurs jours de suite. Il faut donc prévoir des vêtements en conséquence si vous compter voyager à cette période-là et éviter de préférence de programmer un séjour plage à Bahia.

Le centre du Brésil, Pantanal Nord & Sud

Le Pantanal se présente comme une large plaine aux deux visages : vaste savane entrecoupée de nombreux bras d’eau et de lacs à la saison sèche, elle se transforme en un immense marécage peu profond durant la saison des pluies qui va de décembre à mai.
Si la température moyenne annuelle y est de 25°C, d’importants écarts ont lieu tout au long de l’année, allant de 0 à 40°C. La région connaît pendant l’été austral, une saison des pluies qui inonde les grandes plaines du Pantanal. Combinée à d’importantes chaleurs et des hordes de moustiques, elle rend les séjours dans le Pantanal éprouvants pour les personnes plus fragiles ou sensibles. Il est donc prudent d’éviter les mois compris entre octobre et février. La meilleure période pour visiter la région est d’avril à octobre, quand les eaux redescendent. Mais attention, cependant ! Les températures pouvant chuter brutalement à cette période, partez équipé en conséquence !

Campos Grande et le Pantanal Sud, deux saisons bien marquées

Comme dans le reste de la Région Pantanal, les saisons se caractérisent par une période humide avec des pluies inondant la région et de fortes chaleurs durant l’été local, et un climat plus sec et plus frais en début et fin de journée durant l’hiver, la meilleure époque pour voyager dans la région.

Cuiaba, un climat continental tropical typique (Pantanal Nord)

La ville de Cuiabá, dans le Mato Grosso, est réputée pour être une des plus chaudes du Brésil, avec des températures largement au-dessus de 30°C une bonne partie de l’année. Cependant vous pouvez aussi être confronté à des vagues de froid avec une température qui tombe à 10°C en soirée durant la meilleure période pour venir faire de l’observation animale entre mai et septembre. Il est donc prudent de prévoir des vêtements chauds pour ne pas risquer greloter en pleine vacances !

Minas Gerais, un état au climat humide chaud en été et frais en hiver

Les climats prédominants dans la region centrale du Minas Gerais sont essentiellement le tropical et le tropical d’altitude. Dans cet état au relief montagneux, les régions les plus hautes et le Sud de l’État présentent une température plus basse pouvant atteindre exceptionnellement 0°C ou cœur d’une nuit d’hiver.
Les autres parties de la région du Minas Gerais se caractérisent essentiellement par un haut indice pluviométrique garant de verts paysages, mais également une plus grande stabilité des températures locales avec une quinzaine de degrés de variation annuelle. Le Minas Gerais est donc un état qui se visite toute l’année sans problème, il faut simplement prévoir des vêtements adaptés pour en profiter les mois les plus frais de l’année.

La région Sud : humide et chaude en été, fraiche et sèche en hiver

Le sud du Brésil possède un climat assez paradoxal pour les européens, les mois les plus humides sont les plus chauds. En effet, l’hiver local qui a lieu entre juin et septembre, est certes plus frais mais surtout plus sec que l’été. Celui-ci se caractérise par de fortes chaleurs ayant pour conséquence une importante évaporation dans cette région très verte, aboutissant à de violents orages. Il est donc préférable de venir visiter la région à l’époque des vacances estivales de France.

Rio de Janeiro, une ville et un état à visiter toute l’année

La ville de Rio est située dans la zone tropicale. En effet, le Tropique du Capricorne se situe seulement à quelques degrés au sud de Rio. Le climat y est donc humide sous influences tropicales avec des saisons chaudes et sèches en été, et de fortes pluies, froides et humides en hiver (de juin à août). Vous y rencontrerez certains changements locaux dus à l’altitude comme à Petrópolis où la température est plus fraîche. La température annuelle moyenne est de 24°C et les précipitations sont d’environ 1 200 mm par an.

La ville se situant dans l’hémisphère sud, la saison estivale dure de décembre à mars et est plus humide que la saison hivernale qui, elle, dure de juin à septembre. Entre les mois de juin et septembre, de courtes vagues de froid venus de l’Antarctique peuvent faire baisser la température autour des 15°C pendant quelques jours, attention donc à bien emporter un vêtement chaud pour les soirées.

Iguaçu, une destination à découvrir durant « l’hiver tropical »

Climat subtropical, avec deux saisons distinctes : l’une humide et chaude en été (de septembre à mai) et une autre, sèche et fraîche, en hiver (de juin à août). La température annuelle de la ville est de 23,8°C, mais peut atteindre jusqu’à 40°C pendant l’été et jusqu´à -5°C en hiver ! La température moyenne en été est de 26,5°C et en hiver 15,4°C.
Attention aux éventuelles vagues de froid toujours possibles, prévoyez des vêtements chauds avec vous. En général, la ville est ensoleillée toute l’année mais il peut pleuvoir au printemps et en été. Les orages, courts, y sont assez communs.

Les saisons de l’hôtellerie brésilienne

Pour l’hôtellerie au Brésil, il y a généralement deux saisons : la haute saison, qui correspond aux vacances scolaires des Brésiliens soit de fin décembre à début février (cela dépend des dates du Carnaval) et de fin juin à début août, et la basse saison, qui concerne en général les périodes qui ne sont pas en haute saison.
Il est à noter que certains hôtels instaurent une saison intermédiaire voire même d’autres classifications : par exemple haute saison et super haute saison. Depuis quelques années, avec le succès du Kite surf, de plus en plus d’hôtels installés dans les stations balnéaires du Ceará et d’autre parties du Nordeste prolongent la haute saison jusqu’au mois de novembre.

Il est à noter qu’en basse saison, il est bien sûr plus facile de trouver de la disponibilité et que les hôtels sont plus calmes. Pour des vacances dédiées au farniente et privilégiant le repos, il peut donc être intéressant de voyager à cette époque de l’année.

Le cas spécifiques des jours fériés au Brésil

Il est important de parler des fameux jours fériés au Brésil où les prix peuvent devenir astronomiques (4 à 5 fois les prix normaux), notamment pour le réveillon, le carnaval et Pâques qui sont les plus demandés. A cela il faut ajouter le fait qu’il est obligatoire de réserver plusieurs jours durant ces périodes, généralement entre 3 et 5 nuits minimum.
Si vous souhaitez malgré tout voyager à ces périodes de l’année, il est fortement recommandé de s’y prendre longtemps à l’avance.
En dehors des périodes citées, il y a encore six autres dates, peu variées d’une année à l’autre, qui sont des jours fériés et fonctionnent de la même manière. Ce sont Tiradentes le 21 avril, le 1er mai, Corpus Christi fin mai/début juin, la fête de l’indépendance le 7 septembre, Nossa Senhora Aparecida le 12 octobre, Finados le 2 novembre, la proclamation de la République le 15 novembre.

D’une façon générale, avec le succès grandissant de la destination touristique Brésil croisée avec une offre encore relativement restreinte d’établissements de qualité dans de nombreuses régions, plus vous vous y prenez tôt, plus vous avez de chances de faire un excellent voyage. A partir de moins de trois mois, ça devient toujours plus compliqué.

Besoin d’informations pour bien organiser votre séjour avec Brazil Selection ? Découvrez nos autres rubriques informatives !

 

Contactez-nous par téléphone au 09 70 40 77 86 !
(coût d’un appel local)
Vous préférez nous contacter par mail : contact@brazil-selection.com
Mentions légales

Avenida Monsenhor Tabosa, 111 (salas 29 & 31) - 60.165-011 - Praia de Iracema - Fortaleza

logo association Brésilienne des agences de voyages                                                                                                logo Embratur

Menu